Ham revitalisation du centre-bourg

Revitalisation du centre bourg de la Ville de HAM

Revitalisation du centre bourg de la Ville de Ham

Dans le cadre d’un programme national de revitalisation des centres bourgs des communes de moins de 10000 habitants, lancé par l’État au début de l’été 2014, le CAUE de la Somme a accompagné la ville de Ham et la Communauté de Communes du Pays Hamois dans l’élaboration de sa candidature à l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) qui a vocation a générer une démarche plus globale de renouvellement urbain.

Ham a fait partie des 50 communes lauréates sur 300 sélectionnées au niveau national pour engager cette démarche innovante et expérimentale, qui ont bénéficié d’une aide spécifique de l’État pour constituer une ingénierie opérationnelle capable d’accompagner cette nouvelle dynamique de projet à l’échelle du bourg centre et de son territoire.

En partant des opportunités présentes sur le territoire, la commune a sollicité le CAUE pour l’accompagner dans sa réflexion sur l’aménagement d’un site commercial en friche au cœur du bourg présentant un important enjeu de mutation et de diversification sous la forme d’un pôle de services multifonctionnels.

Un îlot perceptible dès l’entrée du commerce de centre bourg

L’enjeu de la revitalisation du centre bourg se situe notamment dans la visibilité des actions entreprises. Et la reconquête de la friche commerciale a constitué un enjeu stratégique primordial, tant du point de vue de l’occupation des lieux que du point de vue des ouvertures sur le quartier environnant.

Une offre de diversification des fonctions urbaines pour maintenir l’animation du centre bourg

Le maintien des activités commerciales de proximité en centre bourg paraît difficile dans le contexte actuel. Aussi, le programme de diversification de l’offre peut contribuer à organiser différemment la continuité des animations du centre. En proposant un complément de service à la santé, de halte publique et en lien avec les Hardines toutes proches, d’un nouveau marché couvert s’appuyant sur les circuits courts, la commune peut encore espérer attirer la population dans son centre et peut-être l’y accueillir à nouveau pour loger.

Une recomposition des espaces publics améliorant l’accès aux services

La création d’une rue intérieure traversante à l’îlot Noyon et des cours ouvertes doit permettre d’apporter la lumière naturelle directement dans les locaux issus de la division de l’espace intérieur en cellules, et à l’extérieur, une réorganisation de l’espace de stationnement permettra un partage de l’espace public plus favorable au piéton et laissera plus de place au végétal, afin de retrouver un cadre de vie agréable.

La question de la revitalisation des centres bourgs ne peut être appréhendée sans prendre en considération les logiques inhérentes à l’intercommunalité : son document d’urbanisme ou plus largement son projet de territoire.

Afin d’illustrer ces enjeux, au premier trimestre 2017, le CAUE publiera un Trait d’Union, sa newsletter, sur le thème  « Des nouvelles réglementations au service de l’Urbanisme de Projet ! ».

Pour en savoir plus :
 
– Consulter le site national sur la question de la revitalisation des centres bourgs en cliquant ICI
– Télécharger la fiche-conseil sur le projet de la commune en cliquant ICI
 

Les commentaires sont fermés.